F comme fasciste, N comme Nazi.

Alors qu’il sortait d’une vente privée avec ses amis, Clément Méric, 18 ans, étudiant à l’IEP mais également militant de gauche, est violemment pris à parti par trois Skin Head munis d’un poing américain et qui le frappent sauvagement jusqu’à lui retirer la vie.

Ces derniers mois, nous avons pu assister à une montée des ligues d’extrême droite, comme il en a été dans les années 30 et qui n’augure rien de bon: preuve en a été la conséquence désastreuse. Pourtant, partout en Europe ces groupes d’extrême droite revendiquant des idéologies nationalistes, identitaires racistes, homophobes et misogynes renaissent et prennent de l’ampleur.

Marine Lepen ce matin dans les médias démentait tout rapport du Front National avec ces groupes, alors que d’une part son discours qui se pose clairement contre les immigrés, contre certains droits des femmes, contre les homosexuels et contre la gauche, (cf: pendant les élections présidentielles sont refus catégorique de débattre avec Jean-Luc Mélenchon comme si c’étaient lui et son programme la bête immonde) est un discours qui véhicule la haine et la violence toujours à l’encontre d’un groupe de personne. D’autre part, les médias ne sont pas non plus tout à fait innocents en diffusant la manoeuvre du Front National celle qui avait pour but de dédiaboliser le parti. Dédiaboliser le Front National? On enlève la queue ou les cornes? Dédiaboliser vraiment? Lorsque l’on est un diable, même si l’on se camoufle, foncièrement cela ne change rien. Les chiens ne font pas des chats…

Ces mêmes médias qui ce midi su TF1 parlaient non pas d’un crime, mais d’une bagarre qui aurait éclaté et mal fini.

Par ailleurs, Marine Lepen peut très bien se défendre de n’avoir rien à se reprocher et de ne n’avoir aucun lien avec les Skinhead, pourtant, il a été prouvé à plusieurs reprises la présence de ces néonazis à ses côtés. Depuis le début de ses études de droit, elle a régulièrement fréquenté les membres du GUD, déjà dîné et participé à une soirée dans le bar de Serge Ayoub qui est un violent identitaire, participé également à un bal néonazi en Autriche: http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/28/marine-le-pen-invitee-d-honneur-au-bal-de-l-extreme-droite-europeenne-a-vienne_1635848_1471069.html

marine lepen néonazie

Il apparaît utile de dénoncer ces groupes qui sèment la haine et la violence, mais qui se montrent également criminels rappelons-le. L’assassinat du jeune Clément Méric n’est pas un acte isolé, cette extrême-droite devient de plus en plus violente et ce genre de faits divers sont nombreux à être recensés. Comme c’est le cas du petit Arezki Benouali sauvagement agressé par un homme le traitant de « sale arabe », dans une ville où le Front National bat des records:  http://oumma.com/16792/calvaire-darezki-benouali-mere-cherche-desesperement-u

La dissolution de ces groupes prônant la haine et la violence est la seule solution, on ne peut se taire et pardonner ce genre d’actes de barbarie. Ne pas non plus laisser faire des groupes qui se déguisent derrière des visages angéliques et sexistes que sont par exemple les Antigones qui elles également se disent n’appartenir à aucun groupe idéologique mais qui revendiquent la même base que les extrémistes de droite, à savoir la filiation comme seule base valable à la société. « Filles de nos pères, femmes de nos maris, mères de nos fils », une devise qui se révèle également être paternaliste et qui s’assortit bien avec leurs revendications: anti-féministes avant tout qui s’opposent aux Femen (comme ceux qui en marge des manifestations anti-mariage homosexuels les avaient agressées). Plusieurs d’entre elles ont également participé à des groupes de recherche sur « la civilisation européenne », posant des thèses xénophobes. Comme je vous le disais, elles se défendent d’appartenir à une mouvance en particulier, mais ne nient pas être fières d’être soutenues par les identitaires.

Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fachos.

Mes pensées vont vers la famille et les amis de Clément Méric qui est parti trop tôt, à qui on a enlevé la vie pour des thèses nauséabondes.

Rendons-lui hommage, lui, ainsi que toutes les victimes de cette idéologie réactionnaire et rétrogrades ce soir à 18 heures au Vieux Port.

Révolutionnairement vôtre,

La Robe Rouge,

Publicités

2 réflexions sur “F comme fasciste, N comme Nazi.

  1. Bien sûr, nous avons organisé un rassemblement en mémoire de Clément, bien sûr, ce fut un moment plein d’émotion. Mais après ? Cela n’est pas suffisant, comment combattre cette bête, cette peste brune ? Porter un badge en tous lieux, cela donne bonne conscience, certes, mais les fachos n’en seront aucunement gênés ! Je me sens vraiment impuissant, mais je me prépare : j’ai repris l’entrainement au bâton de combat. Uniquement pour me défendre, bien sûr …

    • Comment combattre la peste brune ? En stérilisant le terreau où elle pousse. Passons de 6 millions à zéro chômeurs. Passons de 10 millions de misérables vivant au dessous du seuil de pauvreté à zéro mendiant. C’est le boulot du gouvernement de réduire le chômage. Faut juste lui donner de sévères coups de pied au cul pour le faire avancer.

      Bon, je crains que même en fracturant le bassin de Hollandréou par la vigueur du coup de soulier appliqué dans le gras du bas du dos, on ne fasse pas avancer cet âne rétif… ;o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s