Edito de la semaine, Bijoutier de Nice, FN à Marseille et Syrie.

Cette semaine a été marquée par un certain nombre d’événements qui méritent d’être observés d’un petit peu plus près. Evidemment ce ne sera que le reflet de mon opinion et n’engage que moi, je vous invite donc à vous exprimer sur ce que vous ne partagez pas.

L’information qui fait débat depuis mercredi est l’affaire de ce bijoutier niçois qui a abattu son braqueur d’une balle dans le dos. Les réactions ont été très vives et très nombreuses sur les réseaux sociaux notamment, une page de soutien au bijoutier a dépassé le million à l’heure qu’il est. Les soutiens de cet homme évoquent de la légitime défense maintenant que ce dernier ne faisait que son travail. Pourtant, cette affaire relance un sérieux débat qui est celui de la détention d’armes. Nous savons très bien ce qui se passe aux Etats-Unis et je me pose réellement la question de la libre circulation des armes. Loin de justifier l’acte du braqueur, il faut néanmoins analyser le cas d’espèce d’un peu plus près. Selon les premières déclaration du Procureur de la République la vie de l’homme en question n’était plus menaçait au moment où il tirait, par ailleurs, il semblerait que l’arme qu’il détenait l’était de manière illégale.
Il faut donc à mon sens, appliquer le deux poids deux mesures et sanctionner toute personne qui va à l’encontre des lois de la République, nous ne sommes pas dans un western et faire justice soi-même ne peut-être cautionné. Je suis donc tout de même profondément choquée de toute cette vague de soutien qui remet en cause tout le fonctionnement judiciaire et ouvre la porte à toute les dérives à l’heure où qui plus est on nous sert tout un flan médiatique au quotidien autour des « règlements de compte ». Les médias contribuent également à faire monter la mayonnaise et je n’ose même pas imaginer ce qu’il en sera aux prochaines municipales, certains partis utilisant ces faits divers à des fins politiques et électoralistes.

Le Front National faisait d’ailleurs ses universités d’été ce weekend à Marseille, l’occasion d’ouvrir les yeux sur la véritable nature de ce parti politique. En effet, Marine Lepen a de nouveau distillé un discours toujours aussi démagogue et hypocrite aux 4000 militants et sympathisants réunis, alors que la réalité n’est qu’une chimère nationaliste anti-ouvriers, misogyne, antisémite et homophobe. Si le discours et le programme du Front National ne disent pas ouvertement leur aversion pour les groupes précédemment cités, les prises de positions au cours des différents débats le font pourtant comprendre et notamment par le biais des militants qui sont les principaux porte-parole sur les réseaux sociaux et qui attaquent de manière très virulente tout ce qui est un peu trop à gauche, un peu trop à consonance étrangère comme en a fait les frais ma camarade @JulieDelPapa, victime d’appels au viol, cf son compte Twitter ou Facebook où elle recense tout un florilège d’insultes et d’appels aux violences sexuelles en tous genres.
Pour ma part, je reviendrai surtout sur le propos que voici:

Image

Analysons de plus près ce qui est dit: tout d’abord le « une beurette », les sympathisants du Front National se défendent souvent de ne pas être racistes, pourtant, ils ne peuvent s’empêcher de mettre les gens dans des cases et de les renvoyer à leurs origines, ce qui se produit ici d’ailleurs. On ne me voit que comme une « beurette ». D’ailleurs cela est récurent chez eux, cette tendance à juger les gens par rapport à leur provenance et à la leur apparence, parmi les phrases cultes que l’on m’a sorties cet après midi il y également @Lorianita__ « tu as un joli minois mais tu n’iras pas loin dans la vie », @BenoitdeRosemo « vous n’êtes pas ici chez vous et ne le serez jamais ». La gent féminine est également souvent qualifiée de « catin », comme a d’ailleurs été qualifiée la France également par Marine Lepen ce weekend, ainsi peut-on trouver à mon sujet de @olbag « c’est quoi cette grosse pute de @hocinisophia qui me pourrit ma TL? »

Ensuite pour continuer, « au service du sionisme ». En effet, le Front National distille une haine du juif camouflée derrière un soi-disant « antisionisme » qui n’est en réalité qu’un antisémitisme primaire. Comme les Soral et compagnie, ils n’est absolument pas question de défendre les intérêts des palestiniens dans le conflit qui les oppose au régime de Natanyahou qui continue ses projets de colonisation, mais de chercher à légitimer leurs « opinions » auprès de telles ou telles populations: ce qui s’appelle de la manipulation. En effet, ils essaient de rallier à leur cause les populations musulmanes et arabes en leur faisant croire qu’ils combattent l’idéologie de l’extrême droite israélienne alors qu’en réalité il s’agit d’une véritable haine de tout ce qui n’est pas « blanc chrétien ». Le cheval de Troie d’Alain Soral et de toute sa bande, qui n’a pour seule intérêt que la défense d’un soi-disant péril de la culture chrétienne et de l’Homme blanc. Voyez d’ailleurs cette vidéo qui assez stupéfiante, avec ce dont je vous parlais, le prétexte du conflit israélo-palestinien alors que les premiers islamophobes se trouvent à droite et en particulier au Front National. La laïcité qu’ils défendent est unilatérale, elle concerne en effet la sauvegarde de la tradition chrétienne et l’enferment de toutes les autres religions. http://www.egaliteetreconciliation.fr/Herve-Ryssen-Pourquoi-je-suis-raciste-et-antisemite-18935.html
Ainsi donc fatalement je suis sioniste parce que je ne cautionne pas le négationnisme cher au père Lepen.
Pour terminer, arrêtons nous sur le « quand on ne vous trouve pas dans les caves des cités », que je ne saurai commenter tant il y a là de nouveau la preuve d’une misogynie sans égal.

La Syrie développe une économique nationale bien loin d’être basée sur l’industrialisation puissante et massive. Le pays ne se place donc pas comme le toutou docile des organisations supranationale qui assoient leur autorité dans les pays du sud par la dette. La Syrie devient le nouveau maillon faible. Le 28 août dernier, l’émissaire spécial de l’ONU et de la ligue Arabe Lakhdar Brahmi a déclaré lors d’une conférence de presse à Genève que les américains, les britanniques et les français soutenaient que la Syrie avait utilisé l’arme chimique et qu’ils en avaient les preuves, mais le diplomate soulignait qu’aucune de ces preuves n’a été présentée pour le moment.
Alors même que l’action de observateurs sur place n’était toujours pas terminée, nos compères s’apprêtaient déjà à intervenir contre l’ignominie du régime de Damas aussi certains qu’Al-Assad utilise l’arme chimique comme ils l’étaient d’ailleurs également pour Saddam et ses armes de destruction massive que l’on cherche encore. Par ailleurs, selon un article paru au Monde, il serait avéré que les rebelles syriens seraient eux aussi détenteurs d’armes chimiques. Mais au fait, qui sont ces rebelles…? D’où viennent-ils, qui sont-ils…? Mystère et boule de gomme. Tout ce que je sais c’est que nous qui cherchons un idéal social, qui nous battons pour une vraie démocratie ne sommes pas écoutés par les gouvernements, qui nous soutiendrait si nous cherchions à renverser le système en place? Personne évidemment, nous serions considérés comme des terroristes ou des hipsters utopistes.

Ce qui par ailleurs me surprend également c’est que les Etats-Unis ni aucune autre pays n’ont jamais cherché à sanctionner Monsanto qui nous empoisonnent au quotidien.

A quand la révolution…?

La Robe Rouge

20130918-110615.jpg

Publicités

7 réflexions sur “Edito de la semaine, Bijoutier de Nice, FN à Marseille et Syrie.

  1. Bonjour,
    Toute ma solidarité tout d’abord face au attaque de l’extrême droite. Votre billet comportant plusieurs thème je me permet donc de m’interroger sur les assertions qui sont faites sur la Syrie, qui sont plus que lapidaires. Donc le régime n’aurait pas utilisé ses armes chimiques. Il me semble assez étonnant d’affirmer avec autant de désinvolture cela alors même que de nombreux éléments corrobore la thèse d’une utilisation de ces armes par le régime. Mais cette utilisation même ne suffit pas à légitimer des frappes limités. Dommage d’assoir tout son raisonnement sur cela. D’autre part, affirmer que le régime Assad serait un rempart est assez cocasse. Ce même régime à entamé avant la guerre civile une libéralisation de pan entier de l’économie, en même temps qu’il n’a jamais remis en cause autrement que verbalement le gouvernement israélien. Sans partager les thèses de cet auteur bien informé, prenez au moins le temps de le lire : http://syrie.blog.lemonde.fr/

  2. Pingback: Encore un week end de haine ordinaire à facholand | Le Cri du peuple

  3. Pingback: Le féminisme de Sophia Hocini | Révolution Et Libertés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s